Balade et travaux du samedi 10 octobre 2020

 Ce samedi, le PIP (Pôle d'Interprétation de la Préhistoire) avait prévu (en plus d'autres manifestations) une balade à Tamniès à la découverte de son Petit Patrimoine pour fêter le nouveau Grand site de France "Vallée de la Vézère" dont la commune de Tamniès fait partie (balade limitée à 20 participants).


Nous avons choisi le Sentier de la Gargagnasse (ou boucle de la fontaine des Graves), où plusieurs petits chantiers étaient prévus à la demande du PIP. On a commenté les panneaux du sentier et  expliqué les restaurations effectuées par notre association. Monsieur Vigne, directeur du PIP, nous a expliqué les fondements et avenirs du Grand site de France Vallée de la Vézère que l'on peut retrouver sur le site https://www.pole-prehistoire.com/fr/projet-grand-site/grand-site-vallee-de-la-vezere

Travaux effectués ce samedi :
- Poursuite de la construction du mur de la cabane-cayrou de Blanche-Neige et d'une niche voûtée.


- Nettoyage de la Pelouse sèche des Graves car les arbustes devenant grands menaçaient la biodiversité du site (orchidées...), il faudra passer le gyro une fois par an, cet espace est communal.


- Elagages autour de la cabane des Graves et restauration de la barrière avec des barres fendues de feuillard.


- Finition du muret au Castanet.  


- Restauration des murets de Brunier sous la route, les chèvres adorent jouer dessus. (photos à venir)
- Ouverture du chemin du Grand vola où un arbre était tombé. Le mauvais temps a eu raison de parties de murailles qu'il faudra remonter.


- Finition du toit de lauzes de la cabane de Mespech ouest et nettoyage autour.


 Vers 13 h, nous avons (ceux qui ont pu rester) été accueillis sur le parking de la salle des fêtes par un bon apéritif ce qui maintient une agréable convivialité. Certains proposent un chabrol pour la prochaine journée "Petit patrimoine" prévue le samedi 21 novembre, à réfléchir ...


 














Travaux du samedi 19 septembre 2020

 

Nous avons bénéficié d'un temps favorable pour notre matinée de reprise "Petit patrimoine". Pour respecter les règles actuelles, après le café, on a formé des groupes de un à deux volontaires maximum.


 

- Poursuite de la restauration de la cabane de Mespech ouest : la mousse cachant bien la misère, il faudra plus de temps que prévu pour remettre le toit de lauzes en état et un échafaudage sera nécessaire. Une grande lauze a été trouvée dans le sol et a bien trouvé sa place sur le devant du toit.



 

- Une grande partie du sentier de la Gargagnasse a été nettoyé, chemin près de la Beune et Brunier, extension vers les cabanes de Blanche-Neige, sentier des cabanes et fontaine des Graves. Après les orages, il faudra vérifier qu'aucun arbre a obstrué les chemins... 






 

D'autres sites ont été nettoyés, fontaine d'Escamps, fontaine de Jacky Magnanou, chemins vers "lo grand Vola"... Le nettoyage des sites et chemins se poursuivra à la prochaine journée.


 

Une assiette composée était prévue pour chacun à l'apéritif. (désinfection, distanciation, on finira peut-être par s'habituer !)





 

Notre prochaine journée est prévue le samedi matin 10 octobre, en même temps que la randonnée organisée par le PIP (Pôle d'Interprétation à la Préhistoire).



Four et fournil du Pont de Mazerat

 Ce bel ensemble, qui appartient à la famille Itey, est visible à droite de la route qui descend de Favard vers la D48 dans la vallée de la Grande Beune. Cette association four-fournil est classique en Périgord noir.   

Tout était en assez bon état, le four était couvert de mousse qu'il a fallu enlever pour remplacer les lauzes manquantes et repositionner l'ensemble sans avoir à tout refaire. La partie ouest du toit du fournil a été également nettoyée, certaines lauzes ont dû être remplacées et d'autres recalées. Il faudra 3 ou 4 ans pour que l'ensemble retrouve son unité de couleur noire avec un brin de mousse pour la bonne photo !  

L'intérieur du four est en bon état. Il a fallu doubler quelques bois de la charpente pour consolider l'ensemble.   

Les dimensions sont indiquées sur une image.    

Une minuscule cabane, visible sur les images, a été restaurée, elle est située au-dessus du four.                                                              Coordonnées : 44,096892° * 1,16369°     

                                                           Visualiser les images 

 



 

Sentier de la Gargagnasse (Boucle de la fontaine des Graves)

Les randonneurs s'y engagent sous leur propre responsabilité.                                                                                                                   Durée de marche : 1 h 30 - distance : 3,7 km
Cette boucle a été classée en 2020 comme l'un des 10 plus beaux circuits du Périgord dans la catégorie patrimoine.
Informations complémentaires sur :  www.tamnies.fr et sur www.petitpatrimoinetamnies.fr pour impression et description des sites du petit patrimoine.
   Symboles : Pi = Panneau d'information (avec indice pour l'énigme), il y en a 10.                                                   C = cabane.                                                                                                                                                   Suivre les panneaux de direction  

                                                                                                                                                                                                                                                           

Départ : Etang de Tamniès, le panneau contre le bâtiment de l'étang décrit le circuit. En sortant du portail, traverser la route (indications sur 2 piquets) et longer la route vers le chemin qui monte.

Intersection i1 : plus haut après les 2 virages, continuer tout droit.

Intersection i2 : Tourner à gauche. (variante : possibilité de prendre à droite un aller-retour vers les cabanes de Blanche-Neige (C1 et C2) à une centaine de mètres). On passe au bas du pré avant de pénétrer à nouveau dans le bois. Suivre le sentier qui descend.
Intersection i3 : (Pi)  Prendre le chemin qui monte à droite. A environ 80 m on aperçoit à gauche à l’orée d’un bois, la cabane du mériller (C3).

Intersection i4 : Arrivée au poteau coiffé de jaune, prendre à gauche le chemin qui traverse le pré puis qui monte. On peut faire un aller- retour (50 m) sur la gauche (Pi) vers la cabane à toit plat, dite               « cabane cayrou des Graves" (C4).  On passe ensuite devant la cabane des Graves (C5) dans son enclos (Pi) puis devant la fontaine des Graves (Font) (Pi). On suit le chemin qui monte.

Intersection i5 : arrivée sur la route goudronnée au poteau coiffé de jaune, la traverser. Prendre la petite route en face qui conduit au hameau du Castanet, four à gauche.

Intersection i6 : arrivée au poteau coiffé de jaune et au grand pigeonnier, continuer sur la route à gauche. (Pi)
 
Intersection i7 : retour sur la route précédente. Prendre à droite en direction du village de Tamniès. Sur la gauche dans le pré, petite cabane de Balestou (C6) surmontée de son « quillou ». En passant devant l'école, dans le pré à droite, vue sur les deux grandes cabanes des Condamines C7 et C8.

Intersection i8 : Dans le village, au niveau de la bascule (Pi) prendre à gauche le chemin qui va vers le cimetière ; sur la droite bel ensemble couvert de lauzes (propriété privée) : ce sont les bâtiments de l’ancien prieuré. Après le cimetière, vue sur la vallée de la grande Beune et sur le chevet de l’église romane (Pi). A droite de l'entrée de l'église  petit musée de Préhistoire où sont exposés des outils trouvés sur la commune. Descendre vers la croix. Passer devant la mairie (Pi), au bout du couloir on domine l'ancien jardin du Curé (inaccessible actuellement pour travaux). Retourner sur la route et la descendre.

Intersection i9 : on observe à gauche l'entrée d'une petite grotte. Prendre à droite le sentier longé par une barrière en bois descendant vers la vallée.

Intersection i10 : arrivée sur la route D48, la traverser vers la balise bleue et blanche, descendre jusqu’au lavoir et à la source de Brunier (Pi). On trouve à l'intérieur du lavoir la solution de l'énigme de la Gargagnasse.
Suivre le chemin qui longe le grillage, gravir l'escalier.

Intersection i11 : arrivée sur la route, la prendre à droite. A 100 m traversée de la Grande Beune.

Intersection i12 : (Pi) Prendre à gauche le chemin longeant le terrain de foot.
On retraverse la Beune sur un petit pont, le chemin arrive à la route D48. La longer à droite pour revenir à l'entrée de l'étang de Tamniès.

Remarque : Si l'on ne s'intéresse pas à l'énigme de la Gargagnasse, on peut commencer ce circuit n'importe où, par exemple à l'école ou au bourg de Tamniès (parkings).




Cabane de Lynola

 Cette petite cabane est visible à droite de la route descendant depuis Favard vers la D48. Elle est adossée à la maison appartenant à la famille Itey. Le problème (classique) de cette cabane était le pourrissement du linteau en bois qui avait entraîné l'affaissement du devant de la toiture en lauzes.

 

On a démoli la partie du toit endommagée, placé un nouveau linteau en chêne puis reconstruit le toit. Il a suffi d'une matinée pour terminer cette restauration sous les caméras de Christophe Laforge  et de son équipe.

 







Hauteur : 2,90 m
Hauteur intérieure : 2 m
Profondeur :1,40 m
Porte : 79*125 cm
 Coordonnées
44,969*1,1636
 

Marché gourmand masqué du dimanche 9 août à l'étang de Tamniès

 C'était notre association du Petit Patrimoine qui était chargée ce dimanche 9 août du fonctionnement de la buvette (les bénéfices de la buvette des marchés gourmands de juillet et août seront distribués aux associations de la commune de Tamniès). Nous étions aussi chargés des entrées (gratuites) pour notification des masques et du gel hydroalcoolique imposés dans ce marché.



Il y a eu une forte affluence, les tables installées n'ont pas été suffisantes.



Notre musicien Guillaume Bonnafoux originaire de Tamniès a été en partie à l'origine de cette affluence. Il a eu un grand succès.



Malgré la forte chaleur et la sueur dans le chalet de la buvette, Claudette, Isabelle et Josette n'oublieront pas les rires et la bonne humeur qui prévalaient. Linda conseillère municipale qui gère la buvette pour toutes les assos a bien eu besoin d'assurer le ravitaillement.






On aura appris de notre connaisseur José le coup de main pour remplir convenablement un verre de bière !



Il y aura encore 3 marchés gourmands à l'étang jusqu'au 30 août.